INSTALLATION


 

Assemblage du kit

Les échelles d’eau ont été conçues de telle sorte que vous puissiez les monter et les installer vous-même en 6 étapes.

 

 

Folder directory

Etape 1 du montageEtape 2 du montageEtape 3 du montageEtape 4 du montageEtape 5 du montageEtape 6 du montage

 

En quelques "clicks" les éléments s'emboîtent les uns avec les autres pour former la structure.Clipsage des échelles d'eau 

 

Comment installer les échelles d’eau ?

Les échelles d’eau sont un système de gestion des eaux pluviales qui fonctionne par surverse vers l’aval : elles sont installées en cascade. Les échelles d’eau s’installent donc les unes au bout des autres pour former un linéaire de remplissage dans lequel l’eau surversera au fur et à mesure du remplissage de chaque échelle. Lors d’un évènement pluvieux conséquent, la première échelle d’eau, c'est-à-dire l’échelle d’eau la plus en amont se remplira jusqu’au niveau de surverse puis alimentera l’échelle d’eau suivante.

Alignement des échelles d'eau selon la pente

Les modules doivent être alignés linéairement vers le point bas du terrain afin de respecter le sens naturel d’écoulement des eaux sur votre parcelle. Le module aval pourra être positionné au même niveau ou en dessous du module amont. En terrain plat, la cascade entre les échelles d’eau sera douce alors qu’elle sera plus marquée en terrain pentu mais le principe reste le même.

Le principe des échelles d’eau est d’infiltrer l’eau dans la terre végétale. Il n’est donc pas nécessaire de creuser sur une hauteur correspondant à la hauteur de l’échelle d’eau. Une simple petite tranchée de 20 cm de profondeur, à savoir l’épaisseur de terre végétale, suffit pour les poser. La terre excédentaire ne doit surtout pas être évacuée mais étalée le long des échelles d’eau (voir schéma ci-contre). Cette terre cache la partie des parois qui restait visible lors de l’installation. Il n’est donc pas nécessaire de recourir à un professionnel pour installer les Echelles d’eau. 

 

Cas 1 : Pose des échelles d’eau en terrain plat

 En terrain plat, les échelles d’eau doivent toutes être installées de niveau, tout le long du linéaire d’échelles d’eau.

 

Tranchée à plat

 

Mode opératoire :

  1. Creuser une tranchée de 20cm de profondeur à fond strictement plat et de 76 cm de largeur avec une longueur du nombre d’échelles d’eau que vous souhaitez installer (chaque échelle mesure 1,04 m de long). Si cette tranchée est réalisée par un terrassier, utiliser uniquement une pelle à godet à dents pour limiter le tassement et la déstructuration du le sol. Ne surtout pas tasser le fond de la tranchée.
  2. Poser dans la tranchée le premier module d’échelle d’eau, c'est-à-dire le module dans lequel l’eau est amenée.
  3. A l’aide d’une planche, d’un maillet et d’un niveau, enfoncer légèrement l’échelle d’eau dans le fond de la tranchée et l’installer parfaitement de niveau. Ne pas taper avec un marteau directement sur l’échelle d’eau qui risquerait de casser. Bien utiliser une cale pour taper sur l’échelle d’eau.
  4. Installer la seconde échelle d’eau de la même façon puis continuer avec les échelles d’eau suivantes.
  5. Une fois que toutes les échelles d’eau sont installées, alignées et de niveau, étaler la terre enlevée lors de la réalisation de la tranchée de part et d’autre des échelles d’eau pour couvrir les parois ajourées jusqu’en haut. Vos échelles d’eau sont installées et prêtes à fonctionner.

  

Cas n°2 : Pose des échelles d’eau en terrain en pente

Même si la pente de votre terrain est très légère, le cas n°2 doit être adopté et les échelles d’eau doivent être posées comme suit.

 

Deux solutions sont possibles :

  • Installer les échelles d’eau en suivant la pente
  • Installer les échelles d’eau en cascade

 

L’installation des échelles d’eau en suivant la pente à l’avantage d’être plus simple mais pourra nécessiter un plus grand nombre d’échelles d’eau que si elles sont installées en cascade. D’autre part, l’installation des échelles d’eau en cascade sera plus appropriée, si la pente de votre terrain est forte.

 

            Pose des échelles d’eau dans la pente

Le principe de cette pose est d’installer les échelles d’eau en pente plutôt que de niveau. Pour calculer le nombre d’échelles d’eau nécessaire dans cette configuration, il est nécessaire de suivre un abaque. 

Tranchée en pente

 

Mode opératoire :

  1. Assembler les parois et les barres du module d’échelle d’eau selon le manuel de montage fourni avec les échelles d’eau.
  2. Creuser une tranchée qui suit la pente de votre terrain. Cette tranchée doit mesurer 20 cm de profondeur et 70 cm de largeur avec une longueur du nombre d’échelles d’eau que vous souhaitez installer (chaque échelle mesure 1 m de long). Le fond de votre tranchée doit être en pente constante, la même pente que votre terrain. Si cette tranchée est réalisée par un terrassier, utiliser uniquement une pelle à godet à dents pour limiter le tassement et la déstructuration du sol. Ne surtout pas tasser le fond de la tranchée.
  3. Poser dans la tranchée le module d’échelle d’eau le plus en amont dans lequel arrive l’eau.
  4. A l’aide d’une planche, d’un maillet et d’un niveau, enfoncer légèrement l’échelle d’eau dans le fond de la tranchée. Elle doit être en pente. Ne pas taper avec un marteau directement sur l’échelle d’eau qui risquerait de casser. Bien utiliser une cale pour taper sur l’échelle d’eau.
  5. Installer la seconde échelle d’eau de la même façon, un peu plus en aval puis continuer ainsi de suite avec les échelles d’eau suivantes.
  6. Une fois que toutes les échelles d’eau sont installées et alignées, étaler la terre enlevée lors de la réalisation de la tranchée de part et d’autre des échelles d’eau pour couvrir les parois ajourées jusqu’en haut. Vos échelles d’eau sont prêtes à fonctionner.

 

            Pose des échelles d’eau en cascade

Si la pente est trop forte ou si vous souhaiter installer le moins d’échelles d’eau possible, la pose d’échelles d’eau en cascade est la meilleure solution. Dans ce cas, toutes les échelles d’eau sont installées de niveau et forme un escalier.

Tranchée en escalier 

 Mode opératoire :

  1. Assembler les parois et les barres du module d’échelle d’eau selon le manuel de montage fourni avec les échelles d’eau.
  2. Creuser la tranchée de la taille de la première échelle d’eau, c’est à dire l’échelle la plus en amont dans laquelle l’eau arrive. Cette tranchée doit mesurer 20 cm de profondeur, 70 cm de largeur et 1m de longueur. Vérifier que le fond de la tranchée est plat.
  3. Poser le premier module d’échelle d’eau dans la tranchée.
  4. A l’aide d’une planche, d’un maillet et d’un niveau, enfoncer légèrement l’échelle d’eau dans le fond de la tranchée et l’installer parfaitement de niveau. Ne pas taper avec un marteau directement sur l’échelle d’eau qui risquerait de casser. Bien utiliser une cale pour taper sur l’échelle d’eau.
  5. Creuser ensuite la tranchée pour l’échelle d’eau suivante. Celle-ci doit-être légèrement plus profonde que la tranchée précédente pour former comme un escalier. Le fond de cette tranchée doit être plat.
  6. Poser alors le second module d’échelle d’eau collé au premier et répéter le protocole depuis l’étape 4) pour toutes les échelles d’eau suivantes.
  7. Une fois que toutes les échelles d’eau sont installées et alignées, étaler la terre enlevée lors de la réalisation de la tranchée de part et d’autre des échelles d’eau pour couvrir les parois ajourées jusqu’en haut. Vos échelles d’eau sont prêtes à fonctionner.

Si vous avez choisi cette méthode de pose en cascade mais que vous avez fait appel à un terrassier pour réaliser une tranchée légèrement en pente, il vous faut alors caler chaque échelle d’eau pour qu’elles restent bien verticales et combler le vide sous l’échelle avec de la terre

 

Cas n°3 : Réaliser un angle avec les échelles d’eau

Au niveau des angles, le calage altimétrique des échelles d’eau doit être réalisé avec la plus grande précision. Il est important que l’échelle d’eau à l’aval soit positionnée plus bas que l’échelle d’eau amont afin que la surverse puisse se faire latéralement via les ouvertures des parois percées.

 

 Surverse en angle

 

Où installer les échelles d’eau dans votre parcelle ?

Tant que le principe d’écoulement est respecté, les échelles d’eau peuvent s’installer à tout emplacement du jardin.

Elles sont installées prioritairement en limite de propriété le long des clôtures. Dans cette configuration, les Échelles d’eau sont à la fois le réceptacle des eaux de toitures, des eaux de terrasse, qui peuvent être acheminées par canalisation ou même tout simplement par ruissellement sur les terrains, mais elles sont également le réceptacle des eaux de ruissellement excédentaires des parcelles en cas de saturation. Elles ne prennent pas de place parce qu’elles sont situées à l’aplomb des haies qui sont plantées en limite de propriété, à l’intérieur des bacs.

Elles peuvent être également installées en limite d’une terrasse car celle-ci est pentée vers l’extérieur de la maison. Les Échelles d’eau sont le réceptacle des eaux de ruissellement de la terrasse. Elles peuvent également recueillir les eaux des gouttières de cette façade de maison, soit par ruissellement superficiel, soit par canalisation. Les Échelles d’eau seront plantées de plantes ornementales.

Enfin, elles peuvent être implantées en pignon des maisons. Cette solution présentant le double avantage de stocker les eaux pluviales mais également de supprimer les canalisations de liaison entre les façades. Dans cette configuration, les Échelles d’eau sont également plantées de massifs ornementaux et se comportent comme des bandes stériles le long des maisons. Il faudra néanmoins veiller à la compatibilité des Échelles d’eau avec les éventuels sous-sols ou vides sanitaires car ces Échelles d’eau restent des outils de stockage et d’infiltration.

 

L’avantage des échelles d’eau est qu’elles peuvent être plantées pour former une haie ou un brise-vue mais aussi avec des plantes ornementales. Bien entendu en privilégiant les zones de plantation des haies ou les massifs décoratifs autour de votre maison pour l’installation des échelles d’eau, vous gagnerez de l’espace. L’idée principale est bien de ne pas consommer d’espace spécifique pour la gestion des eaux pluviales.

 

Dimensionnement ou combien d’échelles d’eau installer ?

Le principe du calcul du nombre d’échelles d’eau nécessaire est détaillé ci-dessous. 

Pour calculer le nombre d’échelles d’eau à installer, il faut tout d’abord estimer le volume d’eau à stocker sur la parcelle comme suit :

 

V (m3) = Surface active (m²) x (Pluviométrie (mm) / 1000)

 

La surface active est la somme des surfaces imperméabilisées sur votre parcelle (toiture, accès garage, terrasse,…) projetées en plan. La gestion des eaux pluviales à la parcelle, réalisée avec des échelles d’eau permet de stocker et d’infiltrer l’intégralité de la pluviométrie centennale. Cette pluviométrie est différente dans chaque région. La surface active et la pluviométrie sont donc à adapter selon l’aménagement de votre parcelle et les données pluviométriques locales.

Le nombre d’échelles d’eau à installer se calcule ainsi :

 

N = V (m3) / Véchelle d’eau (m3)

 

Si les échelles d’eau sont posées à plat, Véchelle d’eau vaut toujours 0,25 m3 et donc :

 

N = V (m3)/0,25

 

En revanche, lorsque les échelles d’eau sont installées en pente, le volume de stockage varie selon la pente et il faut donc se reporter à la figure ci-dessous pour connaitre le volume de stockage de l’échelle. Par exemple, s’il s’agit d’une pente à 2%, le volume de stockage sera de 0,204 m3 au lieu de 0,25 m3.

Abaque installation en pente

 Exemple de dimensionnement

 

Etude de cas

Des études de cas sont présentées ci-après selon différentes configurations de parcelles. Elles sont comparées avec une solution « classique » de gestion à la parcelle avec un massif drainant. Un chiffrage comparatif est réalisé à titre indicatif. Le dimensionnement type de ces études de cas est réalisé avec un volume à stocker à la parcelle de 4 m3, soit 20 échelles d’eau installées en cascade.

Installation vers arrière de la parcelle

Cas vers avant de la parcelle

N.B. Ces études de cas n’ont pas vocation à illustrer tous les cas possibles d’installation des échelles d’eau. En effet, en raison de la diversité d’aménagement des parcelles l’installation des échelles d’eau doit être adaptée à chaque cas.